Sep 8

Ellsworth Kelly Peintre Son Karma

Ellsworth Kelly, peintre, color field painting, noeud nord poissons, noeud sud vierge, abstrait, peinture, sculpture

Ellsworth KELLY

Peintre

Ellsworth Kelly, peintre, color field painting, noeud nord poissons, noeud sud vierge, abstrait, peinture, sculpture

Peintre de la peinture et de la sculpture abstraites, Ellsworth Kelly émerge dans les années 1950. Il dévie sa technique petit à petit du Color field painting et se met à travailler à la lisière entre peinture et sculpture. Ses oeuvres monochromes, géométriques souvent monumentales qualifiées d’abstraction post-picturales, ont nécessité l’utilisation de techniques industrielles de découpe et d’assemblage.

Son KARMA … !

AXE du service et de la spiritualité.

Cet axe karmique est celui du travail, de la médecine et de la santé.

Le natif a été trop axé sur sa vie spirituelle ou pas assez dans sa vie précédente.

Il doit maintenant trouver un équilibre entre sa vie intérieure, son corps et son âme, sa vie matérielle et sa vie spirituelle. Il a travaillé dans la médecine dans sa vie antérieure ou il a vécu une vie religieuse dans un monastère. Il a pu être malade dans sa vie précédente.

Ces données te permettent d’entrevoir un aperçu de ce que tu trouves dans le Passeport Karmique, en version courte ou beaucoup plus détaillées et approfondies, dans la version d’environ ± 30 pages, selon le karma que tu es venu~e régler ici et maintenant.

En savoir plus sur le passeport karmique, c’est ici: http://www.lesuccesensoi.com/passeport-karmique/passkarmique-1/

SA VIE ANTÉRIEURE : Le contexte de la vie antérieure est celui d’une grande spiritualité et compassion aux souffrances d’autrui.

Il fut un homme ou une femme mystique (religieux, ermite, moine).

Il a sans doute vécu dans une communauté (monastère, ashram, temple, mosquée). Il a reçu une initiation spirituelle de haut niveau (Inde, Tibet, Égypte, Chine, Grèce). Il a suivi l’enseignement d’un saint et développé des facultés exceptionnelles de voyance et de médiumnité.

Evolué, il a vécu de nombreuses vies et connu toutes sortes de joies et d’épreuves. Il a pu vivre dans des lieux isolés (hôpitaux, îles, prisons) ou dans la maladie et l’infirmité.

Il connu intuitivement les causes des maladies. Il a fait de grands sacrifices et consacré sa vie aux pauvres. Il a pu vivre dans le dénuement abusé par des êtres peu scrupuleux qui l’ont entraîné dans la misère.

Il a du achever sa perfection en ayant un sens plus critique et du discernement.

LES PAYS OU IL A VÉCU :

Antilles, Brésil, Colombie, Haïti, Portugal, Panama, Sahara, Uruguay.

SES QUALITÉS ANTÉRIEURES :

Il a acquis de la vie antérieure un haut niveau spirituel et le sens du sacré. Il a développé la bonté et acquis des dons artistiques.

SES DÉFAUTS ANTÉRIEURS :

Découragement, laisser-aller, crédulité, superstition, confusion, misère.

SES MALADIES ANTÉRIEURES :

Il a pu souffrir des pieds, des jambes et du système lymphatique.

VIE ANTÉRIEURE POSSIBLE : Médecin, guérisseur ou malade. Prisonnier ou reclus. Hommes ou femmes religieux.

Son DHARMA … !

L’ENFANCE DANS CETTE VIE :

Ses parents lui ont transmis le sens du travail et de la discipline.

Son enfance a pu être difficile car il a ressenti les souffrances de ses parents, incapable de les atténuer ce qui a décuplé son émotivité.

En grandissant, il a appris à se protéger ce qui a réactualisé son vécu antérieur afin d’y remédier dans cette vie.

Enfant, il était très sensible pleurant facilement. Spirituel, il fut bon envers les malades, les pauvres et les animaux.

VIE D’ADULTE ACTUELLE :

Il a du acquérir les qualités: sa vie extérieure et matérielle se devait d’être importante. C’est par le courage et les efforts qu’il devait réussir sa vie.

Les qualités à acquérir furent la discipline et l’organisation.

Il a du affronter les difficultés sans découragement. Sans fuir ses responsabilités à cause de la peur. Prendre sa vie en main. Ne rien attendre rien des autres, ni de sa conjointe.

C’est en accordant la priorité à son travail que se trouvait la solution à tous ses problèmes.

Il a du donc choisir sa carrière avec attention. Des études liées aux secteurs médicaux, sociaux ou psychologiques lui auraient été favorables.

Doué en tout, il a pu éprouver beaucoup de satisfactions avec un travail utile à la société car il a su d’instinct comment soulager les autres.

Il se devait de travailler avec discipline pour atteindre la perfection. Son destin l’a oblié à faire preuve de discernement pour ne plus confondre ses émotions avec celle d’autrui.

Il ne devait plus se laisser abuser. Ce ne fut pas facile car il eut tendance à être une mère Térésa. Il avait tendance à se sacrifier et se complaire dans les problèmes d’autrui en prenant sur son dos les malheurs du monde.

Sans tomber dans l’indifférence, il se devait de prendre du recul en analysant les situations et en se fixant des objectifs précis au lieu de se laisser submerger par ses sensations. Il ne devait plus culpabiliser. Il n’était pas responsable des problèmes du monde. Il a du analyser la vie avec plus de logique, sans perdre sa compassion.

Il devait avoir des pensées positives et un esprit constructif ou cartésien en mettant de l’ordre dans sa vie. Par un bon jugement, il a appris à dire non aux choses mauvaises pour lui, à ne plus être une victime ense laissant abuser par autrui ou détruire dans des paradis artificiels (alcool, drogue, tabac) pour noyer ses inquiétudes.

D’un tempérament sensible, rêveur et artiste, il se repliait sur lui-même. Il se devait d’avoir une bonne hygiène alimentaire sans laisser-aller.

Dans cette vie, il y aura un point karmique : le travail et la santé. Il manquait souvent de confiance en lui et de discipline. C’est en s’impliquant dans son travail qu’il a appris à contrôler ses émotions. En abordant les événements d’une manière rationnelle.

Sur le plan affectif, il a eu tendance à en faire trop pour se faire aimer et par manque de confiance en soi mais en vieillissant il a réussi à avoir une vie sentimentale stable et équilibrée.

Pour trouver le bonheur dans cette vie, il ne devait plus être un ermite ou un solitaire.

3E ÂGE ACTUEL :

En vieillissant, ses qualités à développer furent l’esprit d’analyse, l’autodiscipline et le sens de l’organisation.

Il se devait d’avoir une bonne hygiène alimentaire et le goût du travail bien fait. Il aurait pu apporter ses qualités à des associations médicales, scientifiques ou artistiques.

Il fallait éviter le laisser-aller et la passivité qui allaient à l’encontre de son évolution. Dans le cas contraire, il a pu connaître des problèmes de travail, d’argent ou de santé qui lui auraient appris à reprendre sa vie en main.

L’axe de la vie intérieure et de la vie extérieure est celui de la vie spirituelle et la vie matérielle.

Il a du trouver un équilibre entre sa vie intérieure et sa vie extérieure.

Dans sa vie précédente, il avait développé sa vie intérieure à l’excès (rêves, illusions, évasion, fuite des responsabilités, vulnérabilité) mais il ne devait pas tomber dans l’excès inverse qui fut l’excès de la vie matérielle (rationalisme, esprit critique, manque d’ouverture d’esprit).

Il devait trouver un juste milieu entre les deux en privilégiant sa vie matérielle et en étant discipliné dans tous les domaines de sa vie. Il devait s’investir dans sa vie quotidienne en poursuivant ses pratiques spirituelles antérieures sans négliger sa vie matérielle.

L’heure dans cette vie fut à la méthode et à l’organisation. Les personnes de son entourage nées sous le signe de la Vierge l’ont fait évoluer vers les qualités à développer tandis que les personnes nées sous le signe du poisson furent sa copie conforme de la vie précédente pour lui montrer ses défauts antérieurs.

VIE ACTUELLE POSSIBLE :

Compétences professionnelles.

Régularité et discipline.

Homme organisé.

About the Author:

Katherine C. JOLLY

Je donne mon avis

*